Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

La sanguine correspond à un matériau initial formé de craie naturellement rouge car chargé en hématite ou en oxyde de fer. Elle se décline également en orange, ocre, marron et beige.

 

Cette technique a fréquemment été utilisée, dès la Renaissance, pour des dessins préparatoires (Léonard de VINCI), puis à partir du XVIIème siècle (POUSSIN, WATTEAU, FRAGONARD, DAVID, INGRES…) ; cependant, elle a donné aussi de remarquables œuvres définitives, empreintes généralement d’une exceptionnelle douceur (Berthe MORISOT)...

 

Les outils sont des craies, des crayons ou encore des pastels.

On parle souvent de technique des « deux crayons », elle correspond à l’emploi conjoint de sanguine et de craie noire.

Dans la mesure où l’on ajoute de la craie blanche, on obtient alors une technique dite des « trois crayons ».

Ces techniques mixtes sont apparues en Italie dès le début du XVIème siècle ; elles ont connu leur apogée, en France, au XVIIIème.

 

La sanguine est idéale pour le rendu des modelés et des volumes. Elle nécessite d’être fixée afin de ne pas se détériorer dans le temps.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : GALERIE HAMADRYADE
  • GALERIE HAMADRYADE
  • : galerie d'ART CONTEMPORAIN Tableaux, sculptures, oeuvres papier, bijoux. PARIS MONTMARTRE
  • Contact

DECOUVERTE DU SITE

Afin de consulter la mise en page d'origine utilisez, de préférence, "Windows Internet Explorer" pour naviguer sur le site.

Recherche