Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les pastels sont des craies de pigments en poudre agglomérés.

La gomme laque et la gomme arabique sont utilisées pour fixer les pigments qui sont ensuite conditionnés en bâtonnets. La pâte, ainsi obtenue, porte le nom de « pastel ».

 

On les appelle souvent, communément, des craies dans la mesure où de la craie blanche, voire de l’argile, est ajoutée au mélange. La quantité de craie contenue détermine la densité des couleurs.

Les pigments du pastel sont de même nature que ceux utilisés pour la peinture à l’huile ou à l’eau.

Une fois déposé sur le papier, le pastel retombe rapidement en poudre pour se détacher du support, d’où l’absolue nécessité de le fixer. Le fixatif est désormais conditionné en aérosol et il est dangereux de le respirer. L’œuvre ainsi préparée doit être enfin protégée par un encadrement sous verre.

En dehors des tons purs, le pastelliste peut fusionner des couleurs ou encore les superposer (par traits). Les papiers à grain offriront l’avantage de créer des types variés de textures à des fins de modelés.

Fréquemment, le papier utilisé est un papier de couleur permettant de mettre en valeur le sujet.

 

La pastel apparaît vers le XVème siècle et prend son essor au XVIIème, puis au XVIIIème grâce à quelques grands maîtres dont CHARDIN et QUENTIN de LA TOUR.

Plus tard, au XIXème siècle, MANET, TOULOUSE LAUTREC et DEGAS n’hésiteront pas à employer le procédé pour certains portraits notamment ; ils seront suivis, au XXème siècle, par Edouard VUILLARD et Odilon REDON.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : GALERIE HAMADRYADE
  • GALERIE HAMADRYADE
  • : galerie d'ART CONTEMPORAIN Tableaux, sculptures, oeuvres papier, bijoux. PARIS MONTMARTRE
  • Contact

DECOUVERTE DU SITE

Afin de consulter la mise en page d'origine utilisez, de préférence, "Windows Internet Explorer" pour naviguer sur le site.

Recherche